Présentation

 

Anne-Sophie GODENECHE
Naturopathe, Hypnothérapeute
Co-organisatrice du festival “Drôles de femmes”
 
Carole LEPEYTRE
Accompagnatrice de changement
Co-organisatrice du festival “Drôles de femmes”
www.carole.lepeytre.com

Un festival sur le thème de la femme

    – Comment être épanouie en tant que femme dans la société actuelle dans toutes ses facettes (maman, en couple, au travail…) et à toutes les étapes de sa vie ?

Le but du festival

    – Créer de l’ouverture
    – Découvrir et partager des visions, outils, techniques différents via des intervenants variés
    – Choisir, piocher, tester et approfondir ce qui parlera à chacun(e)

Pourquoi un festival plutôt qu’un salon ?

    – Sur un salon généralement les personnes défilent et prennent de l’information
    – Le festival se veut collectif, interactif et participatif ce qui explique le choix d’une présence sur tout le week-end ou à la journée

La programmation

    – 4 conférences d’intervenants nationaux
    – 4 temps d’ateliers d’une heure chacun en petit groupe avec des intervenants locaux variés
    – 2 spectacles différents pour clôturer les journées
    – 4 temps collectifs
    – 1 temps pour oser le samedi
    – Des stands
    – Et des surprises !!

Inscription et paiement

    – En ligne sur l’onglet billeterie du site
    – Règlement par chèque possible en nous contactant directement :
       06 88 67 43 35 (Carole)
       06 15 67 16 91 (Anne Sophie)

 

Ce festival est le fruit d’une rencontre de deux drôles de femmes animées par un projet commun, celui de créer un espace de partage, de rencontres dans le domaine du « développement personnel ».

De là une graine a été semée et une multitude de questions a commencé à défiler dans nos têtes.

Où ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Avec qui ? Pour qui ?…

Ce qui était clair pour nous à ce stade, c’était le désir de vivre et de proposer autre chose qu’une simple colocation de praticiens dans un centre de thérapies alternatives. 

Créer un lieu convivial dédié au plus grand nombre au delà de l’image du développement personnel (ennuyeux pour certains, inquiétant, incompréhensible voir inaccessible ou inutile, cantonné à la spiritualité pour d’autres… pourtant tous à la recherche d’un mieux être).

La volonté est plutôt de proposer une palette de visions et de perceptions de la Vie pour que chacun pioche ce dont il a besoin pour évoluer, pour avancer sur son chemin en toute autonomie. Le but n’est pas de proposer une recette magique pour tout le monde.

L’objectif est de sortir des normes, des jugements et des croyances limitantes pour s’ouvrir à plus de possibilités et nourrir notre Être et toutes les facettes qui le compose.

La préparation du festival nous a permis de nous découvrir, d’avoir envie et d’oser exprimer avec authenticité qui nous sommes et la manière d’aborder notre conception du développement personnel. Nous pouvons facilement nous laisser piéger par le devoir d’être lourd et sérieux dans le cadre de nos activités dites thérapeutiques, ce qui nous réduit, nous limite… et si nous choisissions d’éclater tout ça pour plus de légéreté, de pétillement, de rire, de folie ?

Après cette prise de conscience, pas possible de choisir un nom classique pour la structure qui allait porter notre projet !! L’association « Les Syphonés du Bocal » est née.

Pour nous, se lancer dans cette aventure représente un véritable défi autant personnel que professionnel !! Nous avons choisi de le relever et nous espérons que vous serez nombreux à le partager.

Le festival se veut un temps de rencontres, de partages via des conférences, des ateliers, des stands, des temps collectifs et des spectacles, et tout cela avec légèreté, rire, humour même s’il s’agit bien de développement personnel !!
 
Pourquoi un festival pour les femmes ? peut-être parce que ce sont 2 femmes qui l’organisent… et qui cherchent à être épanouies dans les différents domaines de leur vie (au travail, en famille, dans leur couple, dans leur vie sexuelle, en tant que maman, femme, amante…) comme beaucoup de leurs clientes et beaucoup de femmes non ? Qu’en pensez-vous ? 
C’est pour répondre à ces différentes facettes qui nous composent que les intervenants du festival seront variés (et il n’y aura pas que des femmes mais quelques hommes aussi ).
 
Et bien entendu ce festival est aussi ouvert aux hommes qui cherchent à mieux comprendre et à créer des relations épanouies avec les femmes… 
 

Salutations déjantées !

Anne Sophie et Carole